Safety-Kleen est un important fournisseur de services environnementaux, de raffinage du pétrole et de solutions de nettoyage responsables.

Nous sommes à la pointe du développement de processus écologiques pratiques pour les entreprises, tout comme nous étions le jour de la création de notre entreprise. En fait, pendant de nombreuses années, nous étions pratiquement seuls. Peu de gens partagent notre passion pour la sécurité des lieux de travail en préservant l'environnement. Cette passion et l’innovation qui en résulte jalonnent notre histoire de premières remarquables et de réalisations remarquables.

 

Moments clés de l'histoire de Safety-Kleen:

Le début: En 1954, Ben Palmer a inventé le PartsWasher. Considéré comme la laveuse «Safety-Kleen», ce fut un succès depuis le début. Palmer pensait qu'épeler le nom en tant que «Kleen» au lieu de «Nettoyer» attirerait l'attention et que c'était le cas.

Années 1960: au début des années 1960, Palmer avait décidé de ne pas vendre sa machine, mais plutôt de la louer au client et de fournir des services tels que l’élimination et la reconstitution du solvant utilisé. Cette pratique est toujours maintenue aujourd'hui par le biais de la structure de service Safety-Kleen. En 1963, Safety-Kleen devint officiellement constituée en société et Palmer travailla à la croissance de l'entreprise dans trois villes du pays.

En 1968, Safety-Kleen est vendu à Chicago Rawhide, ce qui changera à jamais le parcours de la société. Ils ont acheté une ancienne usine pétrolière à Chicago et l’ont ouverte en tant qu’usine de recyclage ou de «récupération», devenue un outil permettant d’accroître les volumes de solvants usés générés dans le Midwest.

Années 1970: En 1972, Safety-Kleen a lancé son premier produit apparenté, le filtre à huile, et sa première campagne publicitaire majeure destinée aux stations-service et aux garages. De plus, en 1972, ils ont vendu leur 100 000e nettoyeur de pièces, marquant une étape importante pour leur entreprise.

En 1974, Safety-Kleen quitta Chicago Rawhide pour devenir une société indépendante. Et au début de l'ère EPA, Safety-Kleen était le plus grand recycleur de solvants, traitant plus de 25 millions de gallons par an.

Années 1980: En 1982, Safety-Kleen s’est inscrite à la Bourse de New York et détenait à la fin de l’année plus de 9,1 millions d’actions, une société valant un milliard de dollars et employant près de 5 000 personnes.

En 1987, Safety-Kleen a lancé son activité de récupération du pétrole, qui récupérait et récupérait les huiles usées par le biais de leur première raffinerie à Breslau, Ontario, Canada.

Années 1990: En 1998, Safety-Kleen a fusionné avec Laidlaw Environmental. Malheureusement, le succès de la fusion a été de courte durée et Safety-Kleen a déposé son bilan en 2000.

Aujourd'hui: après avoir réussi à sortir de la faillite et à déménager au Texas, une nouvelle stratégie de redressement a été mise en place. En 2005, après une croissance soutenue du chiffre d'affaires et de l'EBITDA, Safety-Kleen a obtenu un nouveau financement. La société a refinancé sa dette et reçu de nouvelles notes financières améliorées de S & P (BB-) et de Moody's (B1).

En 2008, Safety-Kleen a introduit EcoPower huile de moteur recyclée aux consommateurs. Le pétrole est re-raffiné dans nos deux raffineries nord-américaines et réintroduit sur le marché.

En décembre 2012, Safety-Kleen a été acheté par Clean Harbors, Inc., formant la plus grande entreprise de services environnementaux en Amérique du Nord, avec un chiffre d’affaires annuel d’environ 4 milliards de dollars